L'expertise a un prix

Une initiative de la Fédération des médecins spécialistes du Québec

Textes

Inscrivez-vous à notre bulletin afin
de recevoir nos dernières nouvelles.

Verbatim

Plus de 2 milliards de dollars de revenus additionnels par année… (Publicité 30 secondes)
Plus de 2 milliards de dollars de revenus additionnels par année… C’est la somme minimale, immédiate et récurrente que représentent les idées que nous vous avons présentées dans le cadre de notre campagne.

Vous êtes nombreux à nous appuyer et à trouver que nos solutions ont du bon sens. Elles s’ajoutent aux dizaines de milliards proposées par d’autres, dont les économistes du gouvernement.

Oui, on peut régler le problème des finances publiques. La balle est maintenant dans le camp du gouvernement Charest. Il a l’embarras du choix pour son prochain budget.

Dr Barrette, pourquoi vous mêlez-vous de finances publiques? (Publicité 30 secondes)
Le problème des finances publiques en est un de chiffres et nous avons tous le devoir de participer au débat. Par notre campagne, nous avons décidé de nous adresser à vous directement.

Nous proposons des mesures qui visent des produits de luxe ou superflus, ainsi que des situations anormales à corriger.

Ces actions généreraient des revenus additionnels considérables pour le gouvernement. Ne vaut-il pas la peine de s’y arrêter?

Ce que vous voulez, Dr Barrette, c’est que les médecins spécialistes soient mieux payés. (Publicité 30 secondes)
Voyez-vous avons ensemble des choix difficiles à faire. Contrôler les dépenses, s’attaquer à la dette et, malgré tout, augmenter les revenus.

Nous proposons des mesures applicables dès maintenant, sans impact économique négatif, sans impact sur votre niveau de vie. En les ajoutant aux solutions proposées par les économistes du gouvernement…

…nous pouvons à la fois équilibrer les finances publiques, nous attaquer à la dette et rémunérer correctement tous les professionnels du secteur public.

Dr Barrette, vous croyez vraiment possible de récupérer autant de millions de dollars? (Publicité 30 secondes)
La question n’est pas de savoir le nombre exact de millions que le gouvernement peut récupérer, mais plutôt de reconnaître qu’il y a des millions, voire des milliards de dollars disponibles maintenant.

Nous sommes plusieurs à avoir proposé des idées pour aller chercher cet argent. Si elles ne sont pas toutes faciles à appliquer…

…on ne nous fera certainement pas croire qu’il n’y a pas d’idées que l’on puisse appliquer maintenant!

Dr Barrette, la santé ne représente-t-elle pas une partie trop importante du budget du Québec? (Publicité 30 secondes)
La santé c’est un investissement, pas une dépense! C’est un formidable instrument de redistribution de richesse et un intégrateur social.

La santé, c’est aussi la recherche et le développement économique. Ou encore la recherche académique de pointe. C’est le rayonnement du Québec à l’étranger.

En santé, l’expertise de tous les professionnels a un prix équitable.

Dr Barrette, pourquoi la signature l’expertise a un prix.com? (Publicité 30 secondes)
Parce que la problématique des finances publiques inclut la rémunération de tous ceux qui ont une expertise dans le secteur public. Nous, mais aussi les infirmières, les professeurs et tous les autres professionnels.

En piquant la curiosité des gens, nous les invitons à consulter notre site Internet où nos propositions sont toutes documentées.

L’objectif de notre campagne est de forcer le débat sur l’idée et non sur son auteur.

Dr Barrette, vous abordez des sujets qui ne concernent même pas la santé! (Publicité 30 secondes)
Les médecins spécialistes sont des contribuables à part entière et sont aussi préoccupés que vous par les finances de l’État.

Nous ne prétendons pas que nos propositions pour aider le Québec à sortir de son impasse financière soient parfaites, mais elles sont certainement un pas dans la bonne direction.

Peu importe les mesures choisies, le gouvernement doit prendre ses décisions maintenant pour faire face à ses enjeux et reconnaître l’expertise de tous ses professionnels.

Réaction femme – Eau dans les procédés industriels (Publicité 30 secondes)
Vous avez certainement vu un de ces messages à la télé ou sur Internet.

Nos entreprises manufacturières utilisent 46 % de notre eau, mais ne versent pas un cent alors qu’ailleurs au Canada, on a compris que l’eau, ça doit se payer.

Moi, cette information m’allume. Ça veut dire que le gouvernement Charest a d’autres ressources à sa portée et pourrait cesser de répondre : On n’a pas d’argent… Cette mesure et bien d’autres permettraient de générer de nouveaux revenus et de se donner un Québec en santé.

Réaction homme – Grandes entreprises énergivores (Publicité 30 secondes)
Vous avez certainement vu un de ces messages dont tout le monde parle…

Le prix de l’électricité fournie aux grandes entreprises énergivores du Québec est plus bas qu’ailleurs. Pourtant, en leur imposant une hausse d’un sou le kilowattheure, le gouvernement Charest pourrait regarnir ses coffres.

Comme vous voyez, ce ne sont pas les idées qui manquent pour trouver des solutions sur le plan économique et faciles à mettre en pratique. Cette mesure est une belle initiative qui pourrait générer de nouveaux revenus pour le gouvernement Charest. Pourquoi s’en priver? Tout le monde y gagne!

Réaction femme – Malbouffe (Publicité 30 secondes)
Vous avez certainement vu un de ces messages à la télé ou sur Internet…

En créant une taxe « prévention santé » de 15 % sur la malbouffe, basée sur le type de produit, ça pourrait rapporter jusqu’à 350 millions de $ par année dans les coffres du gouvernement.

Cette information m’allume. Ça veut dire que le gouvernement Charest a d’autres ressources à sa portée et pourrait cesser de répondre « On n’a pas d’argent… » Cette mesure et bien d’autres permettraient enfin de générer de nouveaux revenus et de se donner un Québec en santé.

Réaction homme –Eau embouteillée (500 ml) (Publicité 30 secondes)
Vous avez certainement vu un de ces messages dont tout le monde parle…

1 milliard de bouteilles d’eau de 500 ml sont vendues chaque année au Québec. En appliquant une taxe de 20 ¢ sur ce bien de luxe, ça rapporterait 200 millions de $ par année au trésor québécois!

Comme vous voyez, ce ne sont pas les idées qui manquent pour trouver des solutions sur le plan économique et faciles à mettre en pratique. Cette mesure est une belle initiative qui pourrait générer de nouveaux revenus pour le gouvernement Charest. Pourquoi s’en priver? Tout le monde y gagne!

Exportation d’eau douce (aguiche 15 secondes)
Selon l’Institut économique de Montréal, en exportant 10 % de nos mille milliards de mètres cube d’eau douce renouvelable et en exigeant une redevance de 65 ¢ par mètre cube, cela pourrait rapporter des revenus supplémentaires de 65 milliards de dollars par année.

Malbouffe (aguiche 15 secondes)
En créant une « taxe prévention santé » de 15 % sur la malbouffe, des produits non essentiels comme les boissons gazeuses, les friandises et les croustilles, ça pourrait rapporter jusqu’à 350 millions de $ par année dans les coffres du gouvernement.

Construction des routes (aguiche 15 secondes)
Selon Transport Canada, construire 1 kilomètre de route en 2008 coûtait 36 % plus cher au Québec. En milieu urbain, c’est  46 % de plus que la moyenne canadienne! Combien de milliards de dollars payés en trop?

Eau embouteillée – 500 ml (aguiche 15 secondes)
Savez-vous combien de bouteilles d’eau de 500ml sont vendues chaque année au Québec?
1 milliard! En appliquant une taxe de 20 ¢ sur chaque bouteille, un bien de luxe, le gouvernement Charest récolterait 200 millions de dollars par année.

Loi sur les mines (aguiche 15 secondes)
En appliquant simplement la Loi actuelle sur les mines, le gouvernement Charest serait en droit d’exiger en redevances 12 % des profits des sociétés minières… 2 milliards de dollars entre 2002 et 2008 au lieu des 259 millions qui ont été versés!

Entreprises énergivores (aguiche 15 secondes)
Le prix de l’électricité fournie aux grandes entreprises énergivores du Québec est plus bas qu’ailleurs. Pourtant, en leur imposant une hausse d’un seul cent le kilowattheure, le gouvernement Charest pourrait récolter 706 millions de dollars de plus.

Médicaments génériques (aguiche 15 secondes)
Le Québec paie trop cher ses médicaments génériques dans le cadre de son régime public. En s’inspirant de la politique d’achat de l’Ontario ou de l’Alberta, il pourrait économiser plus de 300 millions de dollars par année.

Eau embouteillée – grands formats (aguiche 15 secondes)
Quelque 130 millions de contenants d’eau de plus de 500 ml sont vendus chaque année au Québec. Une taxe de 15 % sur chaque contenant de ce produit de luxe rapporterait environ 50 millions de dollars au gouvernement.

Eau dans les procédés industriels (aguiche 15 secondes)
Le gouvernement Charest doit instaurer une vraie redevance aux entreprises manufacturières qui utilisent 46 % de notre eau sans verser un cent, alors qu’ailleurs, en Ontario ou en Colombie-Britannique par exemple, on a compris que l’eau, ça doit se payer.

Mines abandonnées (aguiche 15 secondes)
En forçant les compagnies minières à décontaminer  les sites qu’elles ont  abandonnés, ça éviterait aux Québécois de payer les 264 millions de dollars que le gouvernement Charest a prévu utiliser d’ici 2017 pour faire cette tâche à leur place.

 

You need to log in to vote

The blog owner requires users to be logged in to be able to vote for this post.

Alternatively, if you do not have an account yet you can create one here.

Powered by Vote It Up