Expertise has a price

Brought to you by the Fédération 
des médecins spécialistes du Québec

Blog

Sign-up
for our newsletter
Blog, Bouteilles d'eau 500 ml   |   40 COMMENTS  |   Saturday January 30th, 2010

L’eau embouteillée peut être considérée comme un bien de luxe non essentiel. Près de 1 milliard de bouteilles d’eau de 500 ml sont maintenant vendues chaque année au Québec et cette tendance est à la hausse. Du point de vue de l’environnement, ce milliard de contenants pose de nombreux problèmes puisqu’une faible quantité seulement est recyclée. Le reste finit, la plupart du temps, dans des sites d’enfouissement et prend des centaines d’années à se décomposer. Une taxe spéciale de 20 ¢ l’unité pourrait rapporter 200 millions de dollars par an dans les coffres du gouvernement.

Seriez-vous d’accord avec une telle taxe?

Event if this blog is in French, you may post your comments in English.

An external moderator manages this blog. A time delay may be experienced before your comment is posted.

40 Comments

  1. Je suis absolument d’accord ET ça ne pénalise pas tout le monde!

    by N. Jutras | Sunday January 31st, 2010

  2. Quelle bonne idée! En plus, l’eau du robinet (gratuite!!!) est très bonne à peu près partout au Québec… Si qq1 n’en est pas satisfait et qu’il veut s’en acheter en bouteille, qu’il paie! Et c’est surement pas pour 20 cents de plus que qq1 qui en veut va s’en priver… C’est déjà plus cher le litre que l’essence! ;o)

    by Katie Jeanson | Sunday January 31st, 2010

  3. Entièrement d’accord, et d’ailleurs tous les produits de luxe, surtout ceux qui ont des effets nuisibles, devraient être généreusement taxés.
    C’est dommage à dire, mais l’homme occidental moderne a beaucoup de mal à prendre conscience de la réalité et à réagir, à moins qu’il soit question d’argent, autrement il a tendance à s’en foutre.

    by E. Messier | Monday February 1st, 2010

  4. Je suis en effet d’accord avec cette proposition. De plus, 0,20$ estu n montant assez important pour avoir un impact considérable sur le prix total du produit. Comme le mentionne Mme Jeanson, l’eau du robinet est d’une bonne qualité, et comme nous sommes une des rares places de la planète à pouvoir bénéficier d’eau douce directement sur notre territoire, il est un peu insensé de notre part de participer à toute cette pollution et à ce commerce pas toujours net de l’eau potable!

    by G. Tougas | Monday February 1st, 2010

  5. Oui! Mais avec une condition, la taxe est établie sur un aspect “environnemental”, que les nouveaux revenus servent pour un aspect “environnemental” et non à renflouer un manque à gagner ailleurs…

    by Marc | Monday February 1st, 2010

  6. La situation mérite effectivement réflexion. J’ai acheté 40 bouteilles d’eau au prix de 5$. Avec une taxe de 20 sous la bouteille, il en aurait couté 13$. Les aurais-je acheté? Non…
    Et qui paierait un prix si élevé pour…de l’eau! Je parierais que les ventes d’eau diminueraient considérablement. De plus, je suis d’accord avec le commentaire de MArc sur l’utilisation de ces revenus.

    by L. Tremblay | Monday February 1st, 2010

  7. @L. Tremblay Nous vous retournons la question : qui paierait pour de l’eau embouteillée alors que celle du robinet est gratuite et, que nous sachions, de bonne qualité à peu près partout au Québec?

    by FMSQ | Monday February 1st, 2010

  8. D`où tenez-vous que 1 milliard de bouteilles d’eau sont consommées au Québec annuellement. Le site Internet de Recyc-Québec parle de 750 millions (2005)

    by Macaire | Tuesday February 2nd, 2010

  9. @Macaire Pour chacun des énoncés, nous vous indiquons les sources (en bas de chacun des textes descriptifs, sur les pages des publicités).

    Dans ce cas-ci, nous source est :
    Tremblay P. Eau embouteillée. Dans : La vie en vert. Télé-Québec, 19 novembre 2008.
    http://vieenvert.telequebec.tv/occurrence.aspx?id=400

    by FMSQ | Tuesday February 2nd, 2010

  10. Pourquoi taxer l’eau? Parce que c’est bon pour la santé? Venant de médecins, je trouve cette publicité vraiment minable. Je suis certain que ceux qui sont d’accords avec ça, c’est qu’ils ne boivent pas d’eau alors pourquoi ne pas taxer la bière et les Spiritueux encore plus et quoi dire des cigarettes.

    by Réjean Bourgeois | Tuesday February 2nd, 2010

  11. @Réjean Bourgeois À ce que nous sachions, l’eau du robinet est gratuite et de très bonne qualité à peu près partout au Québec… On ne parle pas de taxer l’eau, mais bien les bouteilles d’eau.

    by FMSQ | Tuesday February 2nd, 2010

  12. ATTENTION, ce site ne respecte pas l’opion des gens. SI vous n’etes pas d’accord avec l’augmentation votre message va être supprimé.

    Réjean Bourgeois

    by Réjean Bourgeois | Tuesday February 2nd, 2010

  13. :-) Désolé, tout d’un coup mon message est revenu!

    by Réjean Bourgeois | Tuesday February 2nd, 2010

  14. Je suis tout a fait contre toute augmentation de taxe que se soit. Il y a beaucoup trop de gaspillage qui se fait au gouvernement pour quelque augmentation que se soit. Trouver plus le moyen de réduire le gaspillage au lieu de venir chercher l’argent dans les poches du monde.

    by kévin | Wednesday February 3rd, 2010

  15. L’eau du robinet est gratuite et de très bonne qualité. Si vous n’aimez pas son goût, achetez-vous un Brita! Oui à la taxe sur les bouteilles d’eau! Car en plus de payer pour un produit déjà gratuit, il faut penser aux microparticules de plastique qui se retrouvent dans l’eau embouteillée, donc qui finissent par nous empoisonner….
    Et que dire du recyclage? C’est bien beau, le recyclage, mais on sait très bien que nos sites de recyclage sont surchargés car, le prix des matières ayant baissé, ils ne peuvent plus vendre leurs stocks! Et ca, c’est seulement pour les bouteilles qui sont recyclées, et non celles qui se retouvent dans les dépotoires, ou pire, sur les trottoirs. L’eau embouteillée est le pire non-sens jamais vu!

    by Joelle Morin | Wednesday February 3rd, 2010

  16. Populariser ce concept est excellente idée et mettra de la pression sur nos élus pour les forcer à ENFIN faire leur travail. Bravo! Étrangement, cette publicité arrive au moment où la Fédération des médecins spécialistes du Québec entre en négociations salariales avec le gouvernement. Elle semble miser sur cette taxe pour rendre les Québécois sympathiques à la cause de nos spécialistes. Est-ce donc un élan publicitaire purement altruiste ou plutôt stratégique?

    by Sylvain Martel | Thursday February 4th, 2010

  17. Encore plus que le manque d’objectivité, du manque de rigueur dans les sources utilisées, ou encore dans la justesse des idées proposées, la démarche en elle-même est ici LE problème majeur.

    Cher Administrateur du site, veuillez répondre à cette «ho plus complexe question qu’il n’y paraît», et que chaque lecteur ici présent y consacre quelques minutes de réflexions : Pourquoi la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ) s’intéresse-t-elle donc à la privatisation de l’eau, ainsi qu’à toutes les autres idées avancées, si ce n’est que pour trouver une nouvelle source de financement de l’État québécois, argent qui ira financer l’augmentation salariale exigée dit membres de la FMSQ ?

    Voici une citation de Radio-Canada.[ http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Politique/2010/02/02/001-fmsq_charest.shtml ]
    « M. Barrette [Dr Gaétan Barrette, président de la FMSQ] a déclaré au quotidien Le Devoir que Québec ne peut se permettre d’offrir moins de 4 % par année aux spécialistes. «Autrement, je peux vous garantir que mes joueurs vont grimper dans les rideaux et se battre», a-t-il dit en prévision des négociations qui doivent s’ouvrir avec Québec dans environ deux mois. »

    Il est donc clair que la FMSQ tente ici de rallier la population du Québec au désir de trouver de nouvelles sources de financement.
    Et il découle de cette démarche deux problèmes.

    1- Est-il éthique que la FMSQ se transforme ainsi en groupe de pression envers la population afin que celle-ci face à son tour pression sur Québec ?
    «Vous voyez! Québec ne veux pas nous augmenter, mais c’est lui qui gère mal son argent! Nous, on a trouvé plein de sources de financement!» Gagner l’opinion publique, d’accord, c’est précieux. Mais les moyens utilisés pour y parvenir sont plus que discutable. À la place, j’aimerais beaucoup mieux vous voir jouer franc jeu et nous expliquer clairement pourquoi vous exigez ces augmentations et pourquoi Québec ne semble pas prêt à vous les accorder. La franchise finit toujours par payer.

    2- Est-il éthique que la FMSQ, en tant qu’ordre professionnel, face ainsi irruption dans la vie démocratique du Québec ?
    Qu’un individu membre d’un ordre professionnel prennent part au débat public en tant que CITOYEN (et ne se présentant donc pas comme étant membre de la FMSQ), aucun problème! J’encourage même le geste! Mais que la FMSQ, en tant qu’une fédération professionnelle du Québec, occupe ainsi le débat, ça me révolte! Les sujets traités ne sont aucunement reliés à leur expertise! Même la proposition concernant la malbouffe est approchée d’un angle purement économique, faisant fi de l’aspect plus «santé». Ils utilisent leur rôle «d’expert» (la fameux effet du sarrau blanc) afin de gagner en crédibilité, sur des sujets où pourtant ils en ont aucune.

    Finalement, je finis ma réflexion par me demander : Mais pourquoi voudrions-nous donner l’argent supplémentaire ainsi récolter pour une augmentation salariale des membres de la FMSQ. Après-tout, c’est NOTRE argent qui irait financer LEUR augmentation ? Pour moi, non merci… pas avec les techniques de persuasion qu’ils utilisent… Alors je vous en prie, réorientez le débat, et vite!

    - Simon, citoyen indigné

    by Simon | Thursday February 4th, 2010

  18. @Simon Le Québec est dans le rouge. Personne n’y gagne. Dans le contexte des finances publiques que nous connaissons, la FMSQ a réfléchi à ce que le gouvernement du Québec pourrait faire afin d’augmenter ses revenus. Oui, nous sortons des sentiers battus. Par choix. Et ces propositions en découlent. On peut être en accord ou non avec celles-ci. Trouver d’autres alternatives. Proposer mieux. Peu importe. Il appartient aux Québécois et aux Québécoises d’en débattre et au gouvernement de prendre les décisions. C’est le propre de la démocratie. La FMSQ aura au moins fait œuvre utile en proposant un certain nombre de mesures, comme d’autres l’ont fait.

    Oui, la question de la rémunération fait parti du portrait. Elle est parfaitement légitime, comme c’est le cas pour bien d’autres professionnels qui travaillent pour le secteur public. Les infirmières, les professeurs, etc.

    En terminant, quelques mots sur la question de l’éthique que vous soulevez. La FMSQ n’est pas un ordre professionnel. Elle est issue du regroupement des 35 associations de spécialistes qui oeuvrent dans les 35 spécialités médicales au Québec. À l’instar de la FIIQ, de l’AQESSS, de la CSN, de la FTQ et de toutes les autres organisations, nous sommes pleinement légitimés d’intervenir sur la place publique sur tous les sujets que nous considérons importants, qu’il s’agisse de santé, d’environnement ou d’économie.

    by FMSQ | Thursday February 4th, 2010

  19. Et que dire du recyclage? C’est bien beau, le recyclage, mais on sait très bien que nos sites de recyclage sont surchargés car, le prix des matières ayant baissé, ils ne peuvent plus vendre leurs stocks! Et ca, c’est seulement pour les bouteilles qui sont recyclées, et non celles qui se retouvent dans les dépotoires, ou pire, sur les trottoirs. L’eau embouteillée est le pire non-sens jamais vu!

    Quand tu passe la journée sur la route tu na pas de robinet a porté de mains, encore moins en hivers. Les bouteilles d’eau ne sont loin d’être un non-sens

    by kévin | Thursday February 4th, 2010

  20. Pour ceux d’entre nous qui restons dans les milieux ruraux dont l’approvisionnement en eau se fait par des puits artésien, de surface ou carrément puisée directement dans un lac (oui, ça existe encore), l’eau embouteillée n’est PAS un luxe mais une nécessitée certaines périodes de l’année et même a l’année longue pour certain. Donc, à mon avis, cette option brimerait une grande partie de la population.

    by maude nelson | Monday February 8th, 2010

  21. @Maude Nelson Il existe toujours des situations particulières. Nous suggérons une mesure pour accroître les revenus de l’État. Il appartiendra au gouvernement d’y donner suite ou non et de prendre en considération ce type de problématique.

    by FMSQ | Monday February 8th, 2010

  22. Les détaillants reçoivent 10 cents pour une caisse de 24 bouteilles vides de bière, en verre brun. Ce qui n’est pas assez à mon avis.

    Je n’ai aucun lien avec personne d’aucun domaine relié (détail / bière / alimentation / emballage / recyclage).

    En 2012 les dépanneurs recevront 25 cents la caisse, suite à une négociation entre l’Asso. de Détaillant et l’asso. des Brasseurs selon leurs sites web. (Allez voir: Mots clés : négociation détaillant brasseur caisse bière consigne)

    Les bouteilles consignées, c’est du domaine privé, et efficace depuis 100 ans. Conclusion: Èlargir. Do more.

    Ne pas attendre que les bonnes idées se fassent voter en Californie d’abord, avant de les implanter ici. On n’est pas obligé d’attendre. Innovons ici même. La consigne, ce n’est pas un élargissement de l’assiette fiscale, mais presque. Et ça fait tourner, ça fait travailler, ça fait louer des espaces pour des postes de recyclage. ça donne un service. Actuellement l’espace réservé à la récupération de bouteilles consignées se limite au sas à l’entrée du magasin. Un non-sens.

    Donner plus de marge aux futures recycleurs, qui se chargeront de reprendre les contenants. All Containers, all the time. Tous les emballages. À la longue ce sera le cas. À court terme, ça peut s’appliquer aux bouteilles en plastique. Toutes.


    David

    by Davidrol | Monday February 8th, 2010

  23. Super idée! Quel gaspillage!

    by marie brault | Tuesday February 9th, 2010

  24. Je suis contre d’autres augmentation de taxes qui ne sont, à mon point de vue, que des solutions pour régler des problèmes de gestion et d’«enveloppes brunes» qui coûtent cher à l’état. Je suis d’accord avec KÉVIN | MERCREDI 3 FÉVRIER 2010

    Quant à moi, taxer l’eau est un non-sens, car déjà trop cher (parfois 2.75 $/bouteille) est un BESOIN VITAL car ce n’est pas tout les lieux publics qui ont des abreuvoirs et les gens à la maison n’ont pas tous accès à de l’eau de qualité. Pourquoi ne pas acheter de la bière dans ce cas, c’est moins cher et quoi de mieux pour s’hydrater!!!

    Si nous révisions notre système à sa base, nous trouverions les moyens d’innover j’en suis sûre. Arrêtons le taxage et imposons des solutions.

    by Mélanie G. | Tuesday February 9th, 2010

  25. pour les mines, c’est absolument vrai. Je n’ai pas de problème avec ça. Mais il faut faire attention : l’argent qui serait ainsi amassé devrait servir à décontaminer les sites en question et non pas être réinvesti n’importe ou, même si le secteur de la santé coûte cher. Mais pour l’eau, on ne touche pas à ça, surtout pas l’exportation d’eau en vrac, c’est une notion de base en santé. L’eau, c’est la vie. Exporter de l’eau, c’est enlever de l’eau en aval des rivières et ainsi contribuer à détruire des écosystèmes. Même pour l’eau souterraine : jusqu’à ce jour, nous n’avons toujours pas les moyens de recenser la vitesse à laquelle se renfloue une nappe phréatique. Manquer d’eau assèche les terres, détruit les écosystèmes, empêche l’agriculture, incite à importer la nourriture ce qui contribue à la pollution par le transport des marchandises, et ainsi, nuit à la santé en général. Voir au bien-être de l’environnement, c’est voir à notre bien-être. Venant de professionnels comme, c’est plutôt surprenant que vous proposiez cela. SVP à l’avenir, renseignez vous mieux avant de proposer de telles choses. J’espère que vous retirerez cette proposition.

    Quant à taxer les contenants d’eau, ça prendrait plutôt une consigne pour inciter les gens à les recycler. Ou encore taxer directement les entreprises productrices de bouteilles en plastique pour les rendre responsables et les obliger à s’occuper du recyclage de leurs bouteilles.

    by Elisabeth | Friday February 12th, 2010

  26. Entierement d’accord avec l’idée , mais seulement les contenants de 500ml
    et moins , car acheté en plus grande quatité n’est pas un luxe , mais plus
    souvent qu’autrement une nécessité.

    Et d’ailleurs si on voudrais que l’idée soit encore plus environnementale
    j’ajouterais une taxe a tout les contenants non réutilisable et juste recyclable.

    Je sais que des études on déja démontrés que les produits réutilisable
    avais aussi une très grandes incidences environnemental , mais y’as des
    solutions pour ça aussi.

    by Lily | Sunday February 21st, 2010

  27. Bonjour,
    Moi, je suis parfaitement d’accord pour la surtaxe sur les bouteilles d’eau. Je possède une fontaine à eau chez-moi et quand je sors à l’extérieur, je me prépare une bouteille d’eau avec une bouteille de boisson gazeuse que je garde juste pour l’eau… Ainsi, je ne gaspille pas pour acheter de l’eau en bouteille. Je suis tout à fait d’accord que les bouteilles d’eau soient consignées tout comme les autres bouteilles de boisson gazeuse, de jus ainsi que les cannettes……. Beaucoup moins de pollution par les bouteilles d’eau jetées partout…
    Certaines gens n’ont aucun respect pour l’environnement….

    by St-Gelais, Claire | Monday February 22nd, 2010

  28. Quand les comptables pouront faire des presciptions de medicamants, les docteurs pouront nous taxer.

    Faite votre job et ne vous meller vous pas des taxes. C’est pas votre boulot.

    by JS Fortier | Monday February 22nd, 2010

  29. L’idée de taxer des bouteille d’eau est absurde car ce n’est pas en lien avec votre propre combat. C’est la même raison pourquoi que bannir le sirop d’érable ne va rien changer à la chasse au phoque (voir peta.org).

    En philosophie on appelle vos arguments des “sophismes” c’est à dire des fausses preuves. Un peut comme “Elle sont fraîches donc tout le monde en mange. Tout le monde en mange parce qu’elle sont fraîches”.

    Votre argument “l’eau en bouteille est un non-sens donc nous voulons taxer ça”. ne tient pas la route. Si vous réussissez à faire diminuer l’utilisation des bouteilles d’eau alors vous perdez cette taxe également. Voici le paradoxe: Vous espérez que l’état tire un revenu d’une activité que vous voulez abolir ou diminuer.

    De plus votre crédibilité est mise à rude épreuve… Est-ce que l’argent de cette nouvelle taxe va aider à payer de futures publicités télévisées comme c’est le cas actuellement?

    Cher médecins, réalisez que tous doivent faire un effort pour le bien être commun. La vie humaine n’a pas de prix et mais nous ne pouvons simplement pas nous permettre de vous donner un salaire équivalent aux vies que vous sauvez. C’est en dehors de nos moyens. J’en suis sincèrement désolé.

    by Xavier Théorêt | Monday February 22nd, 2010

  30. J’ai des réserves: Pourquoi l’eau?Quand je vois des clients sortir d’un dépanneur avec une bouteille d’eau je me dit bravo,il y as 25 ans je voyais plus souvent des bouteilles d’eau gazeuse dans les mains des clients

    by monique | Tuesday February 23rd, 2010

  31. Instead of increasing taxes why not make these bottles refundable. If you’ve ever gone to a sports game, outdoor park or watched your recycling bins – there is a legion of poor people who routinely pick up discarded soft drink bottles, empty beer cans, and bottles and return them to the stores for cash. I know because I do it, and living on a disablilty income of less than $900.00 a month – this additional income really helps. In addition to helping the poor at “NO” cost to anybody – the city gets cleaned up for free. I think it’s a win win situationfor everybody.

    by mariequant | Wednesday February 24th, 2010

  32. Je suis tout a fais dacord,ca fait 30 ans que j’ai un chalet en mauricie,avant,c’était le paradis,maintenant,on trouve des déchets partout dans les sentiers et dans la fotest.

    by claude boucher | Wednesday February 24th, 2010

  33. La vraie question ici n’est pas l’environnement, ce n’est d’ailleurs pas plus le financement de l’état. L’état Québecois qui n’a pas les moyens des ses ambitions, qui est gras et petit, si petit qu’il se fait manipuler par toutes sortes de lobby tel que le vôtre. Vous devriez avoir honte. Et vous les verts ? RÉVEILLEZ-VOUS !! Vous n’avez aucun droit d’imposer votre style de vie aux autres. Ne voyez vous pas que vous êtes des pions manipulables, aussitôt que l’on dit VERT, vous approuvez sans même savoir si c’est la vérité. Votre religion je n’y adhère pas et j’ai le droit de me procurer de l’eau exempt de taxe. (Particulièrement après m’être affranchis d’un impôt de 40%, il me reste un peu à dépenser moyennant une taxe de 15%).

    by Francis | Friday February 26th, 2010

  34. @ Francis : En effet, la question ici n’est pas uniquement la protection de NOTRE environnement. Contre les lobbies ? Bienvenue dans le merveilleux monde de la démocratie… Pour ce qui est des ”verts” et de leur ”religion”, il faudrait ouvrir les yeux à mon avis. Si on n’est pas au courant des problématiques comme l’extraction phénoménale des ressources primaires, de la demande énergétique sans cesse croissante et de la gestion, présente et future, de NOS matières résiduelles, eh bien, on continue d’acheter de l’eau embouteillée j’imagine… Si un jour, en tant que société, on parvient à contrer l’égoïsme individuel et l’égarement politique, peut-être alors aurons-nous une chance de s’en sortir. Nous en sommes loin je crois.

    @ L. Tremblay : On parle de bouteilles d’eau de 500 ml ici, elles coûtent généralement beaucoup plus cher que de l’essence et ce, sans taxe supplémentaire. Les ventes diminueraient ? Tant mieux !

    Si j’ai bien compris, on voudrait imposer une taxe de vente spéciale sur les bouteilles d’eau de 500 ml. Si une personne n’a absolument aucun autre choix que de s’acheter de l’eau embouteillée (pas une majorité au Québec, je pense…) si elle s’achète des bouteilles de 500 ml, oh boy… Je suis jeune mais j’ai une question : que faisaient les gens avant que ne soient commercialisées les bouteilles d’eau ?!?

    Ouf, tout ça et j’en oubli le sujet principal : trouver des moyens pour que le gouvernement provincial se dote de nouvelles entrées d’argent pour pouvoir mieux payer ses médecins spécialistes (et autres professionnels, oui ?). Bravo. Si on peut aider à réduire l’impact d’absurdité comme l’eau embouteillée de petit format (surtout de l’eau embouteillée provenant du réseau de distribution publique…), re-bravo. Seulement on pourrait certainement gagner à réduire les gaspillages budgétaires à mon avis, mais c’est là une autre histoire…

    @ FMSQ : bonne campagne, du moins ça aura fait parler !

    by Jérémie | Sunday February 28th, 2010

  35. Je suis vraiment déçu de constater que les médecins du Québec soient les maitres d’oeuvre de ces publicités.

    Il n’y a pas un danger de taxer un produit santé comme l’eau. Si l’eau devient plus cher que les boissons gazeuses, cela ne risque pas de nuire à la santé des Québécois?

    Devant une augmentation du prix de l’eau, le consommateur va avoir 2 choix acheter un autre produit moins cher ou chercher un approvisonnement d’eau gratuit ce qui n’est pas toujours simple.

    Donc, si les gens boivent plus de boissons gazeuses, cela coûte plus cher à l’état et si les compagnies d’eau vendent moins cela fait moins de revenus pour l’état (Eska et Naya payent moins d’impot et embauche moins de gens) et c’est revenus retournent à Coca-Cola et Pepsi Cola.

    En tk, la question semble plus complexe que la petite annonce prétentieuse… Si vous avez des idées, vous n’avez qu’à vous présenter aux élections…

    by J. Laforest | Monday March 1st, 2010

  36. Je suis entièrement d’accord avec l’idée de taxer les bouteilles d’eau de 500 ml. car ce contenant n’est absolument pas un bien essentiel.L’eau par contre l’est et la nécessité n’oblige personne a acheter en si petite quantité.Et oui il serait important que les sommes générés par cette taxe puissent servir la protection de l’environnement.Comment?
    Personnellement je félicite la FQMS pour cette initiative.Les opinions divergent et c’est ça qui fait progresser le débat.

    by Réjean Théberge | Tuesday March 9th, 2010

  37. Très très mauvaise idée ajouter une nouvelle taxe veut dire plus d’argent pour le gouvernement et qui dit plus d’argent pour le gouvernement dit plus gaspillage et plus de graissage de patte. Le gouvernement est le pire des pire administrateur si vous lui en donner plus il va en flowber plus s’est mathématique. Si vous donner 100 dollars de plus par mois a un héroinomane il va consommé 100 dollars de plus d’héroïne par mois, pour le gouvernement s’est la même chose, la seule différence s’est que l’héroinomane est accros a l’héroïne et que le gouvernement est accros au gaspillage et au graissage de patte. Voici un petit exercice monsieur X ( profession ministre du ministère Y) va magasiner a titre personnel durant s’est rare vacance un article Z,chez le marchand A l’article Z se vend 1$, chez le marchand B qui est situé de l’autre coté de rue l’article Z se vend 5$. Monsieur X décide donc en bon consommateur d’acheter l’article Z chez le marchand A. A son retour de vacance monsieur X dans le cadre de s’est fonction se voit être confié la tache de faire l’acquisition du même article Z pour un projet d’acquisition gouvernemental. Alors pour donner suite a se mandat, notre bon monsieur X a titre de ministre va voir le marchand A et lui dit écoute bien je veut faire l’achat de article Z cette foi pour le gouvernement, alors je vais t’envoyer une soumission tu va soumissionner 4$ et se même si tu le vend 1$, si tu remporte la soumission et tu va la remporter on va procéder comme suit 1$ va pour le coût réelle de l’article Z , 1$ va pour toi pour service rendue, 1$ pour le don que tu va faire pour mon parti et finalement 1$ pour moi a des fin personnel. Suite à cet exercice le ministère reçoit les soumissions, le marchand A soumissionne 4$ et le marchand B 5$. Face a s’est résultat le ministère en bon gestionnaire accorde le contrat au plus bas soumissionnaire s’est a dire le marchand A. Voila se qui se passe avec votre argent au gouvernement, si vous etes de ceux qui pense que de confié de l’argent de plus au gouvernement est une bonne affaire vous vous tromper sur toute la ligne. Les seuls qui on avantage qu’il est plus d’entrer d’argent au gouvernement sont les politiciens au pouvoir, les parties au pouvoir et les fournisseurs du gouvernement. Dite vous que pour chaque 1$ que vous donner 25 cent va pour vous fournir des service de piètre qualité et mal gérer, 25 cent va aux amies du partie, 25 cent au partie politique au pouvoir et finalement 25 cent va pour vos bon élus qui défend avec acharnement vos intérêt de citoyen payeur de taxe et d’impôt. Comme on dit de nos jour on a rien pour e rien. Vive le Québec la ou on veut plus payer pour pouvoir plus se faire fourrer. Comme on dit il a rien trop que la classe ouvrière.

    by c.gauvin | Thursday March 18th, 2010

  38. @ G.Broel Tout citoyen ou groupe de citoyen ou organisation a pleinement de droit de s’exprimer sur les sujets qui les touchent ou touchent la société en général, ne vous en déplaise. Il en est ainsi pour les questions relatives au jeu pathologique puisqu’il est question de santé publique; il en est ainsi pour l’euthanasie puisqu’il s’agit de définir les règles devant s’appliquer en matière de soins appropriées en fin de vie et il en est ainsi pour les questions relatives au finances publiques puisqu’il s’agir de l’avenir du Québec et, aux dernières nouvelles, les médecins spécialistes en font partie, tout comme vous.

    by FMSQ | Wednesday March 31st, 2010

  39. Taxez l’eau en vrac! Taxez l’eau en bouteille! Taxez l’eau au compteur!

    C’est le seul moyen de ne pas se faire voler notre eau. Des usines se branchent sur des aqueducs de villes qui puisent l’eau de source et ne payent que des taxes municipales pour en extraire des millions de litres qu’ils revendent en gros, en bouteilles et transformée en boisson gazeuses.

    L’eau ça vaut plus que le pétrole, réveillez-vous! On pourrait effacer la dette en moins de 10 ans. Si l’on ne taxe pas l’eau, on continue de la donner aux multinationales et le gouvernement va nous taxer ailleurs de toute façon. Pensez aux 2 certitudes dans la vie. La mort et l’impôt.

    by Benoit Lamontagne | Tuesday April 6th, 2010

  40. oui entièrement daccord avec la taxe

    by Laplante | Thursday April 22nd, 2010

Sorry, the comment form is closed at this time.


 

You need to log in to vote

The blog owner requires users to be logged in to be able to vote for this post.

Alternatively, if you do not have an account yet you can create one here.

Powered by Vote It Up