L'expertise a un prix

Une initiative de la Fédération des médecins spécialistes du Québec

Inscrivez-vous à notre bulletin afin
de recevoir nos dernières nouvelles.
Éditorial   |   jeudi 18 février 2010

Dans une lettre transmise aux médias et publiée le 17 février dernier, monsieur Jim Keon, président de l’Association canadienne du médicament générique, qualifie de « campagne de désinformation à l’égard des produits génériques » une des publicités présentée actuellement par la Fédération des médecins spécialistes du Québec. Cette intervention nous amène à apporter quelques précisions, pour la compréhension de tous.

Nous ne sommes pas en désaccord avec monsieur Keon lorsqu’il affirme que le Québec s’est doté d’un mécanisme lui permettant ultimement de ne pas payer les produits génériques plus cher au Québec que dans les autres provinces canadiennes.

Ce que notre publicité fait ressortir, c’est que le gouvernement québécois, parce qu’il n’exerce pas le leadership auquel on devrait s’attendre dans l’établissement du prix des médicaments génériques, se trouve constamment à la remorque de décisions provenant des autres provinces canadiennes, retardant ainsi indûment les baisses de prix et les épargnes qui en découlent.

À titre d’exemple, en juin 2009, le gouvernement ontarien a annoncé publiquement son intention de diminuer le prix de remboursement des produits génériques de 50 % à 25 % du prix de produit innovateur. À ce jour, cette mesure n’a toujours pas été mise en place en Ontario et, pendant tout ce temps, le gouvernement québécois attend…

Monsieur Keon invoque que « la règle des 15 ans » est l’une des principales raisons expliquant le faible taux d’utilisation des médicaments génériques au Québec. Notre organisation n’a nullement l’intention de débattre la pertinence de cette mesure gouvernementale, mesure combattue depuis de nombreuses années par l’Association présidée par monsieur Keon.

Les intentions gouvernementales dans plusieurs provinces canadiennes de diminuer le prix remboursé pour les produits génériques jumelées aux nombreuses études qui démontrent que nous payons au Canada beaucoup trop cher pour les produits génériques, notamment lorsque comparés à nos voisins américains, nous amène à conclure que des épargnes substantielles restent à faire ici au Québec.

Voilà pourquoi nous souhaitons que le gouvernement du Québec assume un vrai leadership dans l’établissement d’un prix juste pour les produits génériques.

Gaétan Barrette, M.D.
Président de la Fédération des médecins spécialistes du Québec

 

You need to log in to vote

The blog owner requires users to be logged in to be able to vote for this post.

Alternatively, if you do not have an account yet you can create one here.

Powered by Vote It Up