L'expertise a un prix

Une initiative de la Fédération des médecins spécialistes du Québec

Blogue

Inscrivez-vous à notre bulletin afin
de recevoir nos dernières nouvelles.
Blogue, Redevance sur l'eau   |   12 COMMENTAIRES  |   mercredi 10 février 2010

Au Québec, un grand nombre de compagnies du secteur manufacturier utilisent l’eau d’une manière phénoménale, soit par prélèvement direct (rivières, lacs ou nappe phréatique) ou par le biais des réseaux publics de distribution.

Selon le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, ces compagnies utilisent 46 % de toute l’eau prélevée au Québec, soit presque autant que toutes les municipalités réunies. Actuellement, elles ne paient aucune redevance comme c’est le cas en Ontario ou en Saskatchewan.

Selon les plus récentes données disponibles, la redevance est de l’ordre de 3,71 $ par 1 000 mètres cubes en Ontario. En Saskatchewan, elle correspond à 14,78 $ alors qu’en France, elle se situe à 27,94 euros (43,35 $).

Selon les hypothèses économiques développées, si le gouvernement mettait en place une politique de redevance sur l’eau pour les entreprises du secteur industriel – les grandes consommatrices d’eau – cette redevance pourrait générer des revenus additionnels de l’ordre de 78 millions de dollars par année.

Croyez-vous qu’il serait fondé de demander une redevance aux entreprises qui utilisent un grand volume d’eau?

* Le blogue est géré par un administrateur externe. Il se peut donc qu’il y ait un délai entre l’envoi de votre commentaire et sa parution.

12 commentaires

  1. Pour les mines, c’est absolument vrai. Je n’ai pas de problème avec ça. Mais il faut faire attention : l’argent qui serait ainsi amassé devrait servir à décontaminer les sites en question et non pas être réinvesti n’importe ou, même si le secteur de la santé coûte cher. Mais pour l’eau, on ne touche pas à ça, surtout pas l’exportation d’eau en vrac, c’est une notion de base en santé. L’eau, c’est la vie. Exporter de l’eau, c’est enlever de l’eau en aval des rivières et ainsi contribuer à détruire des écosystèmes. Même pour l’eau souterraine : jusqu’à ce jour, nous n’avons toujours pas les moyens de recenser la vitesse à laquelle se renfloue une nappe phréatique. Manquer d’eau assèche les terres, détruit les écosystèmes, empêche l’agriculture, incite à importer la nourriture ce qui contribue à la pollution par le transport des marchandises, et ainsi, nuit à la santé en général. Voir au bien-être de l’environnement, c’est voir à notre bien-être. Venant de professionnels comme, c’est plutôt surprenant que vous proposiez cela. SVP à l’avenir, renseignez vous mieux avant de proposer de telles choses. J’espère que vous retirerez cette proposition.

    Quant aux compteurs d’eau, plusieurs études ont été effectuées : c’est bon pour les ICI (industries, commerces et institutions), mais pas pour les citoyens à la maison. Parce que la plupart des gens ne consomment pas d’eau à la maison durant le jour puisqu’il sont au travail. Les citoyens ne consomment pas beaucoup d’eau à comparer des ICI; c’est plutôt des incitatifs/obligation aux propriétaires que ça prendrait pour leur faire changer les installations dans les salles de bain (ex. : toilette à débit réduit, 3 L / chasse d’eau) puisque c’est là qu’on en gaspille le plus. Toutefois, pour les ICI, oui, il devrait y avoir des compteurs d’eau, je suis bien d’accord. Mais attention : pas pour les inciter à en consommer plus pour recevoir plus de redevances, mais pour les inciter à économiser l’eau. Il faudra donc faire attention à comment instaurer cette mesure pour qu’elle aille en ce sens.

    par Elisabeth | vendredi 12 février 2010

  2. vous voulez nous sauvez de l’argent , d’accord. voici une autre avenue , au lieu de faire la meme erreur avec le systeme de sante que celle que nous avons faite dans le systeme d’education investissons dans le temporaire pour faire passer le surplus de clients qu’occasionne le baby boom. louons des medecins cubains a $50000 us par annee comme le venuzuela ou permettons a ceux qui le veule d’aller se faire traiter dans les hopitaux 5 etoiles de la thailande. je crois qu’une etude de rentabilite a long terme s’impose.

    par tito lyn | samedi 13 février 2010

  3. Je suis d’accord pour taxé les compagnies qui utilisent les resources comme celle de l’eau. Il y a encore plus simple encore, obliger le gouvernement à faire payer les compagnies minières leur redevances minières. Depuis très longtemps le gouvernement québécois ne perçoit presque qu’aucune redevance minière au grande industrie avec comme prétexte que ces dernières s’en iront s’ils font payer ces dernières. Je crois que tant qu’il y aura une demande pour nos ressources, les compagnies vont continer d’extraire des matières premières de notre sol québécois.

    lien: http://www.radio-canada.ca/radio/maisonneuve/03042009/118206.shtml
    http://www.radio-canada.ca/regions/est-quebec/2009/04/03/002-amir_khadir_redevances_mines.asp

    par Mario Noël | lundi 15 février 2010

  4. Désolé, Je n’avais pas regardé TOUS les sujets du blogue……;-)

    par Mario Noël | lundi 15 février 2010

  5. Je suis pour mettre un compteur d’eau mais en condition de leurs enlever les taxe d’eau sur les taxe municipale et pourquoi pas les mettre a tous payons se que nous utilisons. Mais toujours en enlevant les taxes sur l’eau

    par kévin | mercredi 17 février 2010

  6. Seems to me this is another ad campaign to make us feel better about paying more taxes. Je ne suis pas d’accord!

    par MC | dimanche 21 février 2010

  7. Really good work about this website was done. Keep trying more – thanks!

    par Yahoouj | mardi 23 février 2010

  8. Suite à l’entrevue de Monsieur Barrette, j’aimerais pouvoir laisser mon opinion sur le fait de la taxation sur l’eau. Tout d’abord, j’ai entendu dans l’entrevue de Monsieur Barrette donnée avec Christiane Charette qu’il n’y avait qu’à Montréai qu’il y avait eu des réactions négatives face à cette campagne. Je dois d’abord dire que je ne suis pas de la région de Montréal, donc que je fais partie de ces gens qui habitent ailleurs au Québec et je ne suis pas plus d’accord envers certains aspects de cette campagne.
    Lorsque j’entends que les fonds publics devraient être regarnis pour ensuite être redistribuer dans la hausse des salaires des membres du système de la santé dont les médecins, je dois dire que je trouve cela loin d’être une priorité au Québec présentement.
    De plus, en tant que médecin, pourriez-vous m’expliquer ce qui est mauvais pour la santé de boire de l’eau en bouteille? Serait-elle plus dangereuse ou nocive pour la santé? Car je ne comprends pas l’aspect de la taxe sur ces bouteilles au point de vue médical. De plus, je ne vois pas approprié de faire une taxation sur l’eau alors qu’il y a des gens qui vivent sans les services d’aqueducs et pour qui l’eau embouteillée n’est pas un luxe, mais une nécessité.
    Bref, j’ai trouvé cette entrevue très contradictoire et à la limite de l’arrogance.
    Isabelle

    par Isabelle | mercredi 24 février 2010

  9. Il faut absolument faire comme en Ontario, l’eau doit se payer, quand les compagnies vont payer elles vont faire plus attention, elles vont prendre ce dont elles ont besoin, pas plus, en plus cela va donner de l’argent au gouvernement.

    par Justin | dimanche 28 février 2010

  10. ce que je cherchais, merci

    par jozzy-online | dimanche 28 février 2010

  11. Bien sur qu’il faut payer l’eau que l’on consomme, pour responsabiliser les industries et les citoyens! Mais faut-il utiliser cet argent pour payer plus grassement encore les médecins spécialistes??? Je ne crois pas que cela soit une priorité au Québec aujourd’hui étant donné qu’après la Suisse et les États-Unis, c’est ici qu’ils sont les mieux payés dans le monde! Vive les médecins cubains, européens ou autres… En reconnaissant leurs diplômes plus rapidement qu’au terme d’un parcours du combattant de plus de 10ans, on résoudrait une grande partie des problèmes du système de santé.

    par Emile | mercredi 10 mars 2010

  12. Pourquoi ne pas faire payer les embouteilleurs d’eau qui vendent à profit une ressource qu’on leur fourni gratuitement?

    Pas certain que l’Iran nous laisserait creuser un puit de pétrole sur leur territoire et ne rien nous charger pour revendre leur ressource!

    Un peu de bon sens svp.

    Max
    Mirabel

    par Max | mercredi 17 mars 2010

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.


 

You need to log in to vote

The blog owner requires users to be logged in to be able to vote for this post.

Alternatively, if you do not have an account yet you can create one here.

Powered by Vote It Up